La Manne Europe

Pour un MONDE plus fraternel, plus solidaire et plus uni

Collectif pour la défense et l’application effective de la convention des droits de l’homme

Que Faisons-nous ?

Histoire et présentation de La Manne

PDF - 786.3 ko
Présentation de La Manne Europe en PDF

Histoire

Au départ cette aventure une idée, dont l’issue était incertaine. Mais force est de constater que ladite idée répondait à une nécessité réelle et croissante. Elle était la réponse à un des besoins fondamentaux et vitaux de l’homme : l’alimentation gratuite et sans condition d’un public de personnes démunies et fragilisées par la vie (tout en partageant la chaleur humaine et en respectant la dignité de tout être humain).

Mais avoir une bonne idée ne suffit pas : il faut la porter et mettre en œuvre le projet avec une équipe soudée. Or au départ, il était seul, son implication, sa détermination en tant que dirigeant est le facteur clé de la réussite. En effet au fil des années, il a su rallier sa famille, ses amis, ses collègues à sa cause. C’est ainsi que Mr Jacob Madiéta, président fondateur, décida de créer l’association La Manne en 2010, après deux ans de distribution de sandwichs et boissons aux démunis à la place de la Victoire.

Présentation

La Manne une association loi 1901, reconnue d’intérêt général par l’Etat depuis le 8 janvier 2014 par l’autorisation administrative de délivrer des reçus fiscaux (défiscalisant à concurrence de 60 à 66%) aux différents donateurs. Son objectif principal est de contribuer à l’application de la Déclaration Universel des Droits de l’Homme (DUDH) de 1948 signée par 198 pays dont René Cassin est l’un des principaux artisans. Les droits fondamentaux de l’être humain sont principalement ceux contenus dans l’Article 25 de la D.U.D.H : droit à l’alimentation, au logement, à la santé…
Le respect de ces articles permettrait de gommer les inégalités humaines, sociales, politiques, économiques, géopolitiques et culturelles.

La Manne , est une association à visée internationale . En effet, elle a une antenne au Congo Brazzaville qui poursuit les mêmes objectifs. Dans son ensemble, notre association représente 1320 adhérents à travers le monde.
C’est dans cette optique internationale que la Manne a intégré le RADSI (réseau aquitain pour le développement et la Solidarité Internationale) dans lequel la Manne est membre du bureau et du conseil d’administration, tout en occupant le poste de trésorerie.

La Manne œuvre activement à l’apprentissage des droits par les enfants et les jeunes. C’est ainsi qu’elle a tissé depuis 2012 des partenariats avec certains établissements scolaires (lycée Gustave Eiffel, lycée Jean Monnet…) pour sensibiliser les jeunes aux droits, à la solidarité, à l’unité et à l’apprentissage des valeurs républicaines. C’est aussi dans ce cadre que la Manne participe activement aux activités péri-éducatives dans des écoles de Bordeaux depuis 2014 pour sensibiliser les enfants aux valeurs morales et républicaines de respect, de bien vivre ensemble, de solidarité, d’entraide, d’égalité et de fraternité ; mais aussi à l’enseignement des dix principaux articles de droits de l’enfant. Les droits étant corrélés aux devoirs et aux obligations parentales, la Manne axe ses apprentissages sur les deux volets : à chaque droit est associé un ensemble des devoirs à respecter par les enfants, en y incluant l’implication de la famille.

Aujourd’hui, par le biais de la web-tv (la RTF-DH : Radio et Télévision Françaises des Droits de l’Homme ) que la Manne a créée en octobre 2015 avec le soutien du ministère de la culture, la Manne entend véhiculer ses valeurs universelles de fraternité, d’égalité, d’unité, de solidarité à l’échelle internationale… prônant ainsi l’amour de l’autre et le bien vivre ensemble. Cela se traduit par des interviews de personnes connues ou non, par des rencontres directes dans la rue, ou par des entretiens conduits dans un lieu choisi par nos invités, ou encore la couverture d’événements socioculturels.

Elle intervient aussi auprès d’associations désireuses de faire réaliser un reportage sur leurs structures.

Enfin la Manne, attache une grande importance à la transmission de ses valeurs républicaines et internationales à travers un espace culturel large. La chorale propose donc des chants citoyens universels, interprétés par des adultes et des enfants, accompagnés d’instruments de musique du monde. Une pièce de théâtre qui retrace des périodes précises sur l’histoire du royaume Kongo. Celle-ci est composée de trois actes, hauts en couleurs. En effet les costumes des acteurs sont des tenues traditionnelles. Elle retranscrit aussi des chants, rites et danses coutumiers. Ainsi cette pièce relate un passage historique du royaume Kongo de manière ludique et pédagogique.

Les valeurs de la Manne

L’association combat toute forme de discrimination liée à toutes situations économiques, juridiques, sociales, culturelles et professionnelles. La Manne lutte également contre les ségrégations basées sur l’âge, le sexe, la nationalité, la confession religieuse, philosophique ou doctrinale. Elle répond ainsi aux besoins réguliers ou ponctuels de ses bénéficiaires dans le cadre de ses activités. Toutefois, les besoins étant à même de changer compte tenu de l’évolution de notre société et de notre monde, nos modalités d’intervention sont aussi susceptibles d’évoluer et de s’adapter afin d’améliorer nos services. Pour nous, tout être humain a droit au respect de sa vie, de son intégrité physique et morale, de vivre en toute sécurité et en paix, afin d’en jouir pleinement, comme le reconnait la déclaration des droits de l’homme. La Manne se bat pour que se réalisent sur la Terre les valeurs de Fraternité, de Solidarité et d’Unité, selon sa devise :

« Pour un Monde plus Fraternel, plus Solidaire et plus Uni ».



Interview du 13 octobre 2013 de Jacob Madieta sur RCF :

Les principales activités :

Humanitaires :

Depuis sa création en 2010, la Manne distribue annuellement chaque dimanche des repas gratuits et chauds. Elle attache une grande importance à ce moment de partage convivial. En effet, c’est un moyen d’apporter un instant de fraternité à tous nos bénéficiaires. Cette activité est jusqu’à maintenant financée par son Président, et des bénévoles, depuis quelques mois par des partenaires locaux, et des associations.

En 2014 la Manne a servi plus de 5 300 repas, été comme hiver, soit tous les dimanches entre 100 et 150 repas servi entre 12h00 à 14h00, place de la République. Ce moment de partage est ouvert à tout public. Le public accueilli est composé de personnes seules, de couples, de familles avec enfants, de toutes nationalités, ayant le revenu de solidarité active, de travailleurs pauvres , de retraités aux revenus très bas , de demandeurs d’emploi, d’étudiants, de personnes handicapées, de personnes de passages à bordeaux… La tranche d’âge est très vaste car elle part des jeunes enfants, jeunes adultes, adultes seniors ,troisième et quatrième âge. Ils viennent non seulement prendre un repas chaud, mais aussi faire part de leurs situations, de leurs difficultés, de leurs requêtes multiples auxquelles ont répond dans la mesure du possible en les orientant éventuellement vers les structures spécialisées et compétentes. Ils viennent, avant tout, pour partager un moment fraternel, chaleureux, et un moment d’écoute. Notre effectif des bénévoles est, pour moitié composé de jeunes de moins de trente ans, de séniors et de retraités, répond volontiers à ces attentes, sans à priori ni jugement, mais avec enthousiasme.

En 2015 la Manne a honoré plus de 7 300 repas servis, dont 2000 en août soit en moyenne une centaine par jour, à la suite de la demande de la mairie de Bordeaux. Pour cela, elle nous a octroyé un lieu de préparation pendant la période estivale (salle du foyer séniors de la rue Saumenude proche de St Michel). Certains jours d’affluences (soit plus de 150 personnes), nous étions conduits à préparer d’autres plats chauds, et donc d’organiser un second service.
La conduite de cette action a été possible grâce à une grande mobilisation de nos bénévoles et des bénéficiaires. Nous étions environ entre quinze et vingt bénévoles chaque jour, certains étaient dédiés aux préparations des légumes, de la viande, aux ravitaillements, à la distribution, à la vaisselle, à la préparation des repas des bénévoles pendant les services. Cela s’est déroulé dans une ambiance conviviale, nous avons pu constituer un groupe hétérogène, et riche en valeurs morales.

Les distributions effectuées chaque dimanche entrainent la préparation d’au minimum 20kg de viande, principalement des cuisses de poulets, financées par l’association la Manne, et achetées au magasin Métro. A cela s’ajoutent 10 à 12 kilos de riz, 6 à 8 kilos de couscous, 8 à 10 kilos de légumes, du pain et autres.

Voici un repas type servi en fonction des marchandises reçues :

Cuisses de poulet aux épices et herbes de Provences cuites au four, accompagnées de légumes en sauces aromatisées, de la semoule de couscous cuisinée de façon traditionnelle ,du riz basmati préparé à la façon pilaf , de la salade verte agrémentée de d’oignons, d’ails, selon le marché de tomates, de poivrons…, enfin il nous arrive de proposer en fonction des arrivages, des laitages, de fruits, des viennoiseries, du pain , le tout accompagné d’eau et de boisson gazeuse et ou de jus. Un collectif partenaire offre quant à lui du thé et du café à nos bénéficiaires et bénévoles chaque dimanche et à chaque fête annuelle.

Il est important de souligner que ces quantités sont quadruplées lors des fêtes (journée de solidarité avec les personnes en Situation Difficiles et Fragilisées (SDF), ainsi que le repas de Bonne Année pour les SDF. Aussi nous offrons un repas plus élaboré, composé de plusieurs viandes préparées de façon différentes, de riz, de semoule, de légumes cuits, de salade, de fromages de gâteaux, de fruits, des jus, cocas….

Les repas solidaires organisés par la Manne sont entièrement gratuits pour les bénéficiaires. La Manne souhaite que cela soit ainsi pour manifester la Fraternité qu’il doit y avoir entre êtres humains. Chaque dimanche, nous servons entre 90 et 130 repas chauds, préparés par nos soins et en très grande partie financés par les dons personnels des membres. Lors de la distribution, nous installons des tables achetées pour l’occasion, sur lesquelles nous posons les différents mets, les boissons, les assiettes, les couverts, les serviettes, et les condiments. Plusieurs de nos bénéficiaires sont volontaires pour faire les vaisselles, et remettre l’emplacement tel que nous l’avons trouvé.

Par ailleurs, La Manne a des partenariats avec le groupe Auchan, les Resto du cœur, l’épicerie solidaires des capucins, la maison de marie

Une grande équipe des bénévoles sert les repas avec le respect de la dignité de chaque bénéficiaire et en partageant la chaleur humaine, au delà du couscous, riz, poulet…

Nos événements annuels humanitaires :

Depuis 2012, la Manne organise la Journée de Solidarité avec les Démunis. Aussi chaque premier dimanche de novembre, la Manne organise à la place de la République, une journée dédiée à nos bénéficiaires et appelée Journée de Solidarité avec le SDF (voir reportages sur notre site). Cela se traduit par l’organisation d’un repas assis et abrité, d’animations telles que la musique, les mimes…

Afin de faire de ce jour une belle fête, la mairie met à notre disposition des barnums, des tables, des bancs, de l’électricité et nous accorde également un lieu plus spacieux et sécurisé.

L’année 2016 verra la célébration de la 4e Journée de Solidarité avec les SDF (toujours le premier dimanche du mois de novembre).

Enfin, la Manne offre chaque année, le Repas du jour de l’an pour les démunis. En 2016, 2015 et 2014, c’est à la salle Son Tay qu’a eu lieu ce repas de fête animé par un bénévole qui diffuse de la musique dansante et festive. Ce repas de fête est entièrement financé par nos propres deniers avec l’aide éventuelle de nos partenaires. Là aussi, la Mairie de Bordeaux met à notre disposition la Salle Son Tay pour permettre à tous ceux qui sont dans la rue de prendre ce premier repas de l’année dans des conditions plus humaines et plus décentes, car nous sommes la seule structure caritative et humanitaire qui offre gratuitement le repas ce premier jour de l’année. Pour nous il est important d’être présent ces jours de fête nationale afin d’apporter du réconfort et de la bienveillance, quand l’ensemble de nos patriotes sont en famille.

Web tv la RTF-DH :

La radio et télévision françaises des droits de l’homme est la première en France. Elle a été créée par la Manne en 2015 grâce au soutien du ministère de la culture (qui a financé l’achat de nos équipements tels les cameras, ordinateurs, micros… dans le cadre de l’appel à projet ministériel portant sur les médias de proximité). La Web tv la RTF-DH organise des prises de parole auprès de tout public. Chaque mois nous interviewons des personnes dans la rue sur l’actualité, des collégiens, lycéens, étudiants sur des sujets les concernant, les seniors afin de nous raconter des instants de leurs vies et des changements actuel.

D’autre part, nous sollicitons aussi des personnalités politiques (député, maire, de tout bords, mais aussi des responsables associatifs). Nous participons également a des conférences débat, des manifestations culturelles de toute nature. L’équipe
dédiée à la Web tv la RTF-DH planifie ces interventions et organise les rencontres. Elle émet des idées de thèmes aux futurs invités, et en accord avec ces derniers, elle élabore un questionnaire adapté aux choix déterminés. Puis, une fois les enregistrements réalisés, l’équipe technique travaille pour confectionner les montages, et la mise en valeur de nos invités. Avant de mettre en ligne nos reportages nous validons collégialement après l’accord éventuel des personnes
interviewées. Pour le moment, la RTF-DH n’a pas encore commencé ses émissions en studio faute d’avoir un local fixe mais il est possible de pouvoir réserver un bureau dans des lieux gérés et dédiés aux associations bordelaises.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de nos émissions et reportages sur google ou youtube, en tapant RTF-DH, ou sur notre site : www.tous–solidaires.org. Nous sommes également sur twitter et facebook depuis peu. Aujourd’hui la communication digitale demeure indispensable. Elle permet un dialogue avec ses téléspectateurs. D’ailleurs ces derniers sont actifs et réceptifs aux messages, d’où l’importance de les faire agir créant ainsi un trafic nous permettant d’être plus visibles.

Théâtre et Chants solidaires et citoyens :

La Manne anime un groupe de chant, les Grands Tambours de l’Univers (ou GTU, prononcer gtou) et une troupe de théâtre. Le groupe de chant propose un répertoire basé sur la fraternité, l’unité, l’égalité ainsi que sur les valeurs républicaines de la solidarité et de la construction de la famille humaine prônée par la déclaration des droits de l’homme dans son préambule. Les textes de chants et les musiques originales sont créés par les membres du groupe, groupe composé de chanteurs et musiciens. Ces derniers proposent des instruments de musiques divers et variés traditionnellement employés dans différents pays du monde.

Notre troupe d’artistes se produit aussi lors de mariage, de baptême, de kermesse… sur invitation. Elle repose sur le volontariat des participants et du plaisir à participer à des activités culturelles en voie de disparition. De plus, la troupe théâtrale joue devant tout public souhaitant découvrir l’histoire et la culture congolaise avec, principalement, la pièce de théâtre la Tragédie de Mbanza Kongo, une pièce de théâtre écrite par nous sur les trois axes de l’Article 1 des droits de l’homme.

Elle raconte l’histoire vraie qui s’est passée au royaume Kongo (qui s’étalait depuis l’actuel Angola jusqu’à l’actuel Gabon en passant par les deux Congo actuels) au 15e siècle lorsque le premier blanc, Diogo Cao, foula ces terres (en 1482) accompagné de tout son équipage.

Dans le premier acte, intitulé le Baptême du Roi Nzinga Nkuwu, nous abordons le thème de la fraternité car ce roi décida de devenir chrétien, abandonnant les croyances traditionnelles animistes qui régulaient le royaume. En effet, les prêtres présentèrent cette religion comme universelle dans laquelle tous les êtres humains sont frères. Le Roi estima bon de faire entrer son peuple dans cette famille universelle.

Puis dans le second acte, intitulé la bataille pour la liberté de Kimpa Vita, nous montrons la lutte acharnée d’une jeune fille (surnommée la Jeanne d’Arc congolaise), pendant l’esclavage. En effet à 19 ans, ayant entendu la voix d’un ange qui se présente sous le nom de Saint Antoine, Kimpa Vita reçoit la mission d’aller voir le Roi du Kongo pour lui communiquer un message : rester uni pour éviter l’effondrement du royaume ravagé par la traite négrière. Cette jeune fille sera brûlée vivante à vingt deux ans, ayant été jugée d’hérétique par l’église, avec son enfant de deux ans, et son compagnon blanc, sorti de nulle part, qui la suivra et la soutiendra partout. Elle va le surnommer Jean, du nom de l’apôtre St Jean, à cause de sa fidélité. Cet homme, pourtant non condamné à la mort, préférera se rendre pour être brûlé et mourir avec Kimpa Vita que de rester en vie. Une histoire d’amour émouvant et tragique qui ne peut laisser personne indifférente.

Enfin, la troisième partie est consacrée à la lutte pour l’égalité menée par un jeune défenseur des droits de l’homme, André Grénard MATSOUA. Nous sommes entre les deux guerres mondiales et ce jeune kongo va se soulever pour demander l’égalité entre les blancs et les noirs dans les colonies. Il disparaîtra (mourra ?) pendant son emprisonnement au Congo, laissant derrière lui une bonne partie de son peuple dans la résistance et dans la recherche de l’application des droits de l’homme : ce sont les « Corbeaux ». Laissant aussi derrière son unique et grand amour avec une femme,
une blanche, avec une grosse, servante d’un café restaurant de Paris… Le combat de Matsoua, commencé en 1926 avec la création de l’association Amical à Paris, sera un combat pacifique et non violent. Cette partie est intitulée le Combat pour l’égalité d’André Grénard MATSOUA.

La tragédie de Mbanza Kongo, histoire réelle et vécue, témoigne et reprend les trois valeurs fondamentales des droits de l’homme (Article 1 de la D.U.DH), à savoir la liberté, l’égalité et la fraternité. C’est une pièce qui traite des problèmes de notre monde d’aujourd’hui par l’histoire vraie du royaume Kongo. En effet, notre humanité n’est-elle pas, aujourd’hui encore, confrontée aux mêmes maux et démons, à savoir l’absence réelle et véritable de ces trois valeurs fondamentales que sont la Fraternité et l’égalité entre les hommes, ainsi que la liberté de chaque être humain ? Aussi, cette pièce de théâtre relate-t-elle l’histoire de notre humanité en quête de ses valeurs fondamentales et de son devenir. Chaque acte de cette pièce dure 2 heures environ de représentation, deux heures pendant lesquelles le spectateur est plongé dans un univers du rire et des larmes…

La tragédie de Mbanza Kongo a été écrite par Jacob Madieta avec une mise en scène de Guy Menga.

L’éducation à la solidarité et à la citoyenneté

C’est la sensibilisation des enfants, adolescents, jeunes et adultes aux droits de l’enfant, aux droits de l’homme, à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

La Manne est profondément convaincue de la nécessité de transmettre les valeurs citoyennes, les droits et devoirs, aux enfants dès le plus jeune âge. Cet apprentissage sera facilité grâce à des techniques d’enseignement et de partages ludiques, mais aussi avec des jeux concours, des chants, des sketchs, contes… impliquant, si possible, tous les acteurs éducatifs (parents, enseignants, société, institutions…)

Le projet éducatif

La Manne Europe, tout comme les autres structures dans d’autres continents, accorde une importance capitale dans l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité, du local au global, selon l’âge et la maturité des personnes concernées. Dans ce cadre, La Manne, mène, conjointement, les actions d’éducation et les actions de médiatisation au travers de la Web-Tv, la RTE-DH (Radio et Télévision Européennes des Droits de l’homme), des réseaux sociaux, e-mail, ou de tout autre moyen de communication adaptée à l’action à conduire. Le groupe RTE-DH comprend la RTF-DH : la radio et télévision françaises des droits de l’homme.

Les projets éducatifs reposent sur la volonté claire de notre association d’apporter aux enfants un apprentissage ludique des droits et devoirs de l’enfant, mais également sur les valeurs morales, citoyennes, éco citoyenne, avec la dimension internationale afin de favoriser le « bien vivre ensemble », apprécier le respect de la dignité de chaque être vivant ainsi que les différences qu’il peut y avoir entre eux.
Ce temps de détente participe à l’éducation de l’enfant. C’est aussi un moyen de communication et un moment d’échange au travers des thèmes abordés. Il s’agit, pour chaque enfant, de favoriser le développement de sa créativité, de sa concentration, de son esprit critique, de son positionnement au sein d’un groupe, de son autonomie, grâce à des activités adaptées et de qualité. De plus, le projet permet de mettre en lien les parents, l’école, le centre d’animation et l’association. En effet, durant toutes les sessions les enfants font aussi un travail personnel sur la base de dessin, de devinettes, sketchs… sur chaque feuilles est mentionné leur nom et prénom, permettant ainsi, semaine après semaine, la constitution de leur propre cahier d’activités qui leur est remis le dernier jour de l’atelier péri scolaire.

En outre, notre équipe de la web-tv vient à plusieurs reprises rencontrer les enfants d’avoir une trace visuelle de l’ensemble des activités effectuées, pour pouvoir le montrer aux enfants en fin d’année scolaire. Bien entendu, ceci n’est possible qu’avec l’accord des parents, conformément aux droits à l’image et au respect de la vie privée de chaque être vivant.

Le projet pédagogique

Les actions d’éducation :

La Manne Europe distingue quatre niveaux d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité : le niveau local, national, européen et international (ou mondial : citoyen du monde).

1. Le niveau local

Ce niveau, que nous appelons ECSL (éducation à la citoyenneté et à la solidarité locale) est destiné aux enfants de la maternelle jusqu’au CM1 (de 5 à 10 ans) et vise à les sensibiliser aux droits et devoirs de l’enfant dans la sphère immédiate (famille, école, quartier ou village)

2. Le niveau national

L’ECSN (l’éducation à la citoyenneté et la solidarité nationale) se fait au niveau des écoles primaires et collèges ( CM1-CM2 jusqu’en 5e)

3. Le niveau européen

L’ECSE (l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité européenne) se fait au niveau des collèges et lycées (de la 4e à la seconde).

4. Le niveau international (ou mondial)

L’ECSI (éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale) se fait au niveau des lycées (niveaux premières et terminales), de l’enseignement supérieur et des adultes hors circuits scolaires (entreprises, associations, administrations…).

La valeur éducative des projets

Les actions d’éducation ont une grande importance pour la Manne, car nous pensons que les réalités observées sur les sphères manifestées (environnement, économie, justice, société…) trouvent leurs origines dans la culture, les valeurs, la pensée, la conscience… des êtres humains.

Nous nous appuyons sur les textes règlementaires et sur les orientations gouvernementales pour fixer nos activités. Ainsi, conformément au circulaire n°2015-085 du 3-6-2015, nos objectifs et pratiques pédagogiques visent-ils à lutter contre les inégalités, les injustices, à renforcer la transmission des valeurs républicaines pour mieux renforcer l’EMC (l’éducation morale et civique), principalement par les jeux, jeux de rôles, sketchs, chants , échanges et débat autour d’un thème, tournois sportifs…

Le partenariat en cours avec l’Institut des sciences politiques (avec la collaboration des deux professeurs et Maître de conférences) sur des thématiques touchant l’action politique et le respect des droits humains, permet à notre association d’aborder d’autres aspects touchant nos jeunes citoyens et responsables de demain.

Le partenariat, en cours de finalisation, avec l’UNICEF, est également pour nous un élément important dans notre projet d’éducation, compte tenu de la mutualisation qu’il va susciter sur nos techniques, outils et moyens de transmissions auprès des enfants, adolescents et jeunes des valeurs universelles des droits de l’enfant et des droits de l’homme.

La connaissance, donc le partage, des valeurs universelles fondamentales du respect de la vie et de la dignité de tout être vivant, de la solidarité des uns envers les autres, de l’unité entre tous les êtres vivants… est jugée de très importante par notre structure associative la Manne Europe, en vue de construire un « Monde plus fraternel, plus solidaire et plus uni », comme le dit notre devise.

Notre valeur ajoutée (nos atouts) :

Animation :

Certains de nos animateurs ont ou ont eu une expérience professionnelle liée à l’enseignement ou à l’éducation. Ils suivent régulièrement des formations en ce sens. Nous attachons une importance capitale quant aux choix de nos animateurs afin qu’ils véhiculent, non seulement les thématiques choisies pour les animations, mais aussi les valeurs intrinsèques à notre association.

Activité :

Nous proposons des activités en adéquations avec l’âge des enfants. Nous mettons en place diverses activités (manuelles, sportives, culturelles, audiovisuelles…), orientées sur les droits et devoirs de l’enfant, le bien vivre ensemble, la solidarité, la protection de l’environnement….

L’organisation d’une coupe « René CASSIN des droits de l’homme » avec, comme message principale, la citation de René CASSIN «  Il n’y aura jamais de paix sur cette planète tant que les droits de l’homme seront violés en quelque endroits que ce soit ». Cette coupe inter-lycéens et inter-collégiens, portera sur diverses disciplines, selon le choix des élèves et professeurs de sport (tels le foot-ball, le basket, le hand-ball, la pétanque… avec un moment de partage fraternel à la fin de chaque compétition sur des goûters tirés de sacs et mis en commun ou offerts par la Manne Europe). Les groupes de chants « humanistes » créés dans les établissements pourront conduire à l’organisation des concerts de fins d’années dans des salles municipales en conduisant les établissements scolaires engagés à entrer en compétition sur les mêmes chants citoyens de la Manne devant un jury composés des professeurs de musiques et/ou autres membres. Cette activité est aussi couronnée par la coupe «  Joseph Wresinski des Droits de l’Homme  » avec pour slogan principal la citation de Joseph Wrésinski : «  LÀ OÙ DES HOMMES SONT CONDAMNÉS À VIVRE DANS LA MISÈRE, LES DROITS DE L’HOMME SONT VIOLÉS. S’UNIR POUR LES FAIRE RESPECTER EST UN DEVOIR SACRÉ ».
Les chants de compétition ont été écrits par nous-mêmes. Ces chants sont : la Marianne- Liberté, égalité, Fraternité – Nous les enfants du 21e Siècle – l’Amour est la Solution- Aimons nous tous les humains – l’hymne de l’unité (voir sur le site de la Manne Europe les textes et les clips des groupes qui les chantent). Chaque groupe choisira 3 de ces six chants.

Ces compétitions seront reportées par la web-tv des droits de l’homme, la RTF-DH.

Communication :

Nous accordons une grande importance à la communication de nos projets. Cela se traduit par une remise du projet pédagogique et éducatif aux parents, à l’école, aux centres d’animation et aux institutions. Nous les tenons informés de l’avancée de notre projet. Nous allons à la rencontre des parents lors de la sortie des classes afin de nous présenter et recueillir leurs doléances éventuelles.

Actualisation :

Les activités proposées sont actualisées, elles prennent en compte l’actualité dans nos domaines d’intervention, mais aussi dans tous les autres domaines (institutionnel, juridique, gouvernemental…)

Créativité :

Quel que soit le type d’activités défini, nous restons attachés à l’atteinte de l’objectif final fixé au départ afin d’avoir une restitution concrète. Il peut s’agir alors de la présentation des créations des enfants, d’un sketch, d’un chant etc…. De plus, il peut nous arriver de mettre les enfants en scènes de façon à les filmer et, selon le désir des parents, certains enfants peuvent ou ne pas apparaître. Ces documents pédagogiques ne peuvent être publiés qu’avec l’accord des parents, conformément à la règlementation en vigueur.

Méthode pédagogique employée :

Les outils utilisés :

En fonction des axes choisis, nous les mettons en lien avec les droits et devoirs de l’enfant, la solidarité, le respect et les gestes citoyens. De là, en accord avec le centre d’animation, nous décidons d’aborder ces thèmes d’un point de vu culturel (chant, sketchs), de création d’objets (marionnettes), de jeux de société, de jeux sportifs…

Moyens humains : les animateurs :

Nos animateurs ont de bonnes qualités relationnelles, un esprit d’équipe, d’initiative, d’organisation, un langage et comportement adapté aux enfants et aux autres partenaires.

Le matériel informatique et télévisuel :

Notre association a le privilège d’être représentée médiatiquement par la première radio télévision françaises des droits de l’homme subventionnée par le Ministère de la culture. Ainsi nous bénéficions d’un matériel de professionnel qui nous permet de valoriser nos interventions, et d’inviter les parents à se connecter à notre chaine qui leur est réservée, et de visiter notre site. En cas de besoin, les parents peuvent voir l
es activités filmées de leurs enfants au travers d’un lien privé et sécurisé (à ne pas partager).

Moyens financiers :

Notre association finance entièrement ses activités, ou grâce à l’aide de dons de certaines personnes (physiques ou morales).

Exemple de production :

PDF - 79.8 ko
Activités Péri éducatives : Education à la Citoyenneté, à la solidarité et aux Droits de l’enfant

Le fonctionnement

Jour :

Les jours choisis sont déterminés en fonction de l’emploi du temps des enfants, en tenant compte des impératifs de l’école concernée.

Horaires :

Le temps alloué aux activités d’éducation citoyenne et péri-éducatives est en général court, environ deux heures. Durant ce temps, il faut présenter le programme de l’après midi, faire des groupes si besoins, gérer les temps de pause….

Les déplacements :

Il arrive parfois que l’activité soit proposée en dehors de l’établissement scolaire. Dans ce cas, les enfants sont conduits en convoi encadrés de plusieurs animateurs.

L’accueil et la sortie des enfants :

Ils s’organisent avec les animateurs qui, à cet instant, prennent les enfants sous leur responsabilité. Afin de contrôler les présences, une liste des élèves est communiquée aux animateurs qui devront gérer la sortie en tenant compte des recommandations parentales et des responsables du péri-éducatif.

L’hygiène :

Avant d’engager une activité l’animateur propose d’aller aux toilettes ou de boire et de veiller aux lavages des mains. Dans le cas où un enfant est enrhumé, blessé nous lui accordons une attention particulière et tenons informé les responsables scolaires.

Le rôle et attitudes des animateurs :

Chaque animateur doit fournir à notre association les documents administratifs et médicaux demandés par les prescripteurs et à notre association. L’animateur élabore en début de cycle un projet éducatif et pédagogique en fonction de la classe d’âge concernée. Ce programme se décline en plusieurs séances, chacune d’entre elle est préparée en amont avec un programme précis, accompagnée de l’objectif du jour afin de respecter la chronologie. Chaque projet a un objectif final de restitution, que nous tenons à réaliser. Nos animateurs adoptent une attitude ouverte, participative, active afin de susciter l’intérêt et la découverte de l’activité. Ils veillent à la cohésion du groupe et au respect des consignes.

Le lien avec les familles :

Lors de nos interventions nous informons les parents de notre association, des activités prévues, et du déroulement des séances et l’objectif à atteindre.

Les activités :

Nous offrons diverses activités : chant, création d’objet, coloriage, jeux divers, vidéos, remise d’un cahier personnalisé et créé par notre association, débats, sketch, pièce de théâtre…

Les objectifs de restitutions des projets :

Nous souhaitons que tous nos projets soient finalisés par une représentation filmée des enfants pour des besoins pédagogiques, selon l’accord obtenu des parents. Certaines restitutions peuvent se faire lors de certaines fêtes de l’école (kermesse…).

L’entretien des lieux :

A la fin de chaque intervention, nos animateurs nettoient la salle et range les chaises et objets divers.

La transmission des valeurs :

Notre association ayant pour but de transmettre les valeurs de respect, de vivre ensemble, de fraternité et de respect de la dignité de chaque être humain, nos animateurs veillent à ne pas brutaliser les enfants et les élèves par des propos inadaptés, tant dans le contenu que dans la formulation. L’activité portant sur le Lien Inter générationnelle que nous allons mettre en place en faisant venir un « couple » de séniors auprès des enfants sous la thématique :

« Parlez-nous de vous, c’était comment avant ? » vise également cet objectif de transmission de valeurs entre les générations.

Nous comptons sur le partenariat que nous pouvons mettre en place entre certaines maisons de retraite et notre structure associative

Synthèse

La Manne a centré ses activités en fonction de ses compétences clés (aide humanitaire, formation citoyenne et activités culturelles), qui se traduisent par un réel savoir compte tenu de la situation humanitaire, un savoir faire tant dans le domaine alimentaire que socioculturel, et enfin un vrai savoir être, essentiel quant au public accueilli.

Aujourd’hui notre association a la volonté d’asseoir sa position dans ces domaines de compétences, malgré le manque de local qui est une vraie problématique. En la résolvant, nous pourrons enfin développer le volet humanitaire en proposant un accueil de jour et offrir des repas chauds le soir. Pour parvenir à financer en partie ce projet, nous devons accroître nos interventions dans le péri scolaire et dans la formation citoyenne des adolescents et jeunes, et ce dans l’ensemble des niveaux scolaires (la maternelle, le primaire, le collège, le lycée, l’université, centre d’apprentissage, maisons familiales…).

Notre web-tv, l’unique en France et en Europe dans le domaine des Droits de l’Homme, tend à se faire connaitre et reconnaitre dans l’ensemble des activités en lien avec l’évolution et l’actualité de notre société. De plus, la Manne Europe souhaite entraîner avec elle son antenne africaine, basée au Congo-Brazzaville, dans son développement.

Afin de parvenir à atteindre ses objectifs, et dépasser le seuil atteint, la Manne Europe compte renforcer ses équipes de volontaires, et procéder à un, voire deux, embauches de salariés, et d’emplois civiques.

Pour ce faire, nous allons devoir faire appel à des demandes de subventions, de dons, développer des activités génératrices de revenus… afin d’y parvenir.

Nous sommes très enthousiastes quant à notre envie de réussite, car nous savons qu’elle comblera partiellement un manque réel et utile auprès de nos concitoyens.



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs



2013-2017 © La Manne Europe - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7